Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 juin 2015 6 27 /06 /juin /2015 06:00

Par le Père Constant BROU (Le vagabond de Dieu)

 

Notre monde est miné par la souffrance, torturé par la douleur. L’humanité tend à se « barbariser » sous toutes ses formes : guerre civile, manipulation humaine sous toutes ses formes, assassinat, terrorisme, privation de liberté… En clair, la souffrance se présente comme un phénomène très triste qui n’épargne personne. La souffrance vécue ou infligée se présen-te comme un mal qui blesse, qui ronge notre existence humaine et suscite l'interrogation : Pourquoi la souffrance ?. L’homme se sent fait pour la vie, et pourtant il meurt, pourquoi est-il tué. Il aspire au bonheur selon un désir qui a été inscrit dans son être, et pourtant il est condamné à souffrir. Il recherche la joie de vivre et voilà la peine. Il veut la tranquillité, et voilà l’angoisse et la tristesse qui le poussent parfois à la désespérance et au doute de la bonté ainsi que de la puissance de Dieu.

Ce triste constat plonge l’homme dans la tourmente et il s’interroge : Pourquoi la souffrance ? Pourquoi tant de mal en ce monde ? D’où vient la souffrance ? Dieu en est-il l’auteur ? L’homme souffre-t-il seul ? Est-il abandonné par Dieu dans sa souffrance ? La souffrance a-t-elle vraiment un sens ? Que nous enseigne l’Ecriture sur cette réalité ? Que nous dit le Magistère de l’Eglise ? La souffrance a-t-elle réellement une valeur ? Voici des questions que bien de personnes se posent. Oui, réel ques-tionnement  dont je me fais le griot noir.

Pourquoi moi ? Voici une des questions qui « brûle » comme un fer rouge quand on reste des années clouées au lit par une maladie sans nom ou quand on perd son emploi. Celui qui n’a jamais fait l’expérience d’une joie réelle de  vivre, affirme toujours que l’existence n’est que peine et misère. Elle n’est que souffrance.

Aussi l’épaisseur de l’énigme de la souffrance s’accroît lorsqu’on affirme que l’existence est donnée par Dieu. La souffrance met alors en déroute l’existence même de ce Dieu. En clair, ce n’est pas seulement l’existence humaine qui se trouve dans l’impasse, mais ce Dieu dont il nous est dit par ailleurs qu’il est bon et tout puissant.

Devant ce triste constat, nous chrétiens notre foi doit nous conduire à dire que, pour l’homme qui croit et qui s’abandonne à son Dieu, il lui est possible de donner une dimension nouvelle à sa vie au cœur même de la souffrance. Cependant, cela ne signifie outre mesure que sa souffrance va disparaître pour ne faire place qu’à la joie. Je dis non et non. Ce serait manquer de jugement.

A l’image du Christ, c’est dans l’acceptation de sa souffrance que l’homme peut parvenir à transformer sa douleur en joie et à mieux orienter sa vie. Pour que la souffrance ait une valeur dans la vie du chrétien, il lui faut la foi. Certes, par la foi, le chrétien n’est nullement à l’abri des doutes, mais il garde l’intime conviction que Dieu est avec lui dans son épreuve. Une telle foi change le regard sur la souffrance. La foi permettra à ce dernier de purifier certaines idées qu’il tenait pour vraies. Ben Sirac dira : « tout ce qui t’advient, accepte-le et dans les vicissitudes de ta pauvre condition, montre-toi patient. Mets en Dieu ta confiance et il te viendra en aide, suis une voie droite et espère en lui » (Si 2,4-6). Pour celui qui croit, la souffrance peut cesser d’être un obstacle pour devenir un chemin de sanctification et de gloire. N’avons-nous pas coutume de dire que vivre d’espérance, c’est être porté vers une existence faite de joie ; la joie qui produit en nous la paix quelque soit la circonstance.

Alors, je peux le dire, seul l’homme animé d’espérance peut savoir que la souffrance ne constitue jamais le terme de toute sa marche. Cet homme n’a pas de réponse au pourquoi de la souffrance, mais il sait que Jésus est passé par-là, qu’il a vécu sa souffrance à sa façon et lui a donné un sens en la vivant pour les autres, dans la solidarité et le service de Dieu. En Jésus, la souffrance n’est ni un drame ni une malédiction pour l’humanité.

L’homme doit éviter de s’adonner à une théologie qui voudrait expliquer la souffrance, soit par le péché, soit par la volonté de Dieu. Il doit aussi éviter d’être un élève d’une spiritualité qui essaie vainement de justifier et de cano-niser la souffrance par le perfec-tionnement moral qu’elle provoque et les mérites qu’elle gagne. En Jésus, la souffrance du chrétien n’est plus absurde, même si elle reste incompré-hensible. Car si nous souffrons avec lui, avec lui nous vivrons. Le chrétien doit toujours demeurer un homme d’espé-rance et de foi devant tout événement qui émaille sa vie. Cela pourrait être notre exercice de cet été ; l’évènement de joie et douloureux ne manqueront pas dans nos préparatifs pour les vacances. Des situations imprévues se produiront, des nouvelles boulever-santes peut-être, mais  Dieu est là : il est là, il est là, il est là ! Mon Dieu mon sauveur est là !

 

Repost 0
Paroisse Sainte Foy d'Agen
commenter cet article
26 juin 2015 5 26 /06 /juin /2015 18:46

Mercredi 17 juin 2015

Alors que la présence de personnes migrantes crée de plus en plus de tensions à la frontière italienne, à Calais ou encore à Paris et à l’approche de la Journée mondiale des réfugiés le 20 juin prochain, le Conseil permanent de la Conférence des évêques de France lance une interpellation sur cette question qui nous concerne tous. Dans le même temps, Mgr Laurent Dognin, Mgr Jacques Blaquart et Mgr Renauld de Dinechin s’adressent aux catholiques en France dans le message : « Aimez donc l’immigré, car au pays d’Égypte vous étiez des immigrés » (Dt 10, 19)

 

Migrants : nous sommes tous concernés

Avec une intensité sans cesse accrue nous est adressée la douloureuse question des migrants et réfugiés d’Afrique et du Proche-Orient.
Pour de multiples raisons, souvent très dramatiques – guerres, misère, dérèglement du climat – beaucoup sont contraints de quitter leur pays où ils ne peuvent plus vivre. Déjà de nombreux catholiques s’impliquent auprès de leurs frères étrangers par l’accueil, le soutien et le souci de leur donner des conditions de vie décentes.
Nous saluons ces engagements et invitons l’ensemble des catholiques en France à changer leur regard, à se faire proches, à dépasser leurs préjugés et leurs peurs et à oser la rencontre.
Il ne nous est pas possible de nous replier sur nous-mêmes et d’ignorer la misère de tant d’hommes, de femmes et d’enfants du monde entier qui cherchent seulement à vivre dignement. Comme l’a fait le Pape François, nous déclarons notre “honte” devant ce qui se passe en Méditerranée comme à Calais.
Il faut prendre conscience que cette situation va malheureusement continuer à s’aggraver et que c’est toute la communauté nationale, l’ensemble de la société qui est concerné. Nous exhortons nos gouvernants à intensifier une coopération internationale à la hauteur des enjeux. L’Europe doit tout particulièrement assumer ses responsabilités et appeler les pays qui la composent à apporter une réelle réponse. La dignité de personnes humaines est en jeu.

Mgr Georges PONTIER, Archevêque de Marseille, président de la CEF

Mgr Pierre-Marie CARRÉ, Archevêque de Montpellier, vice-président de la CEF
Mgr Pascal DELANNOY, Évêque de Saint-Denis, vice-président de la CEF
Cardinal André VINGT-TROIS, Archevêque de Paris
Mgr Jean-Claude BOULANGER, Évêque de Bayeux et Lisieux
Mgr François FONLUPT, Évêque de Rodez
Mgr Hubert HERBRETEAU, Évêque d’Agen
Mgr Jean-Paul JAMES, Évêque de Nantes
Mgr Stanislas LALANNE, Évêque de Pontoise
Mgr Benoit RIVIÈRE, Évêque d’Autun, Chalon et Mâcon

Repost 0
Paroisse Sainte Foy d'Agen
commenter cet article
26 juin 2015 5 26 /06 /juin /2015 06:00

Du lien, du partage, de l’échange, voilà ce que souhaite créer l’Etoile, mais sans jamais oublier sa mission éducative. Alors quoi de plus naturel que l’invitation passée aux accueils de loisirs d’Agen et des alentours de venir partager à l’Etoile une journée sur la sécurité routière.

Et oui ! Le mercredi 8 juillet 2015, l’Etoile rassemblera plusieurs centaines d’enfants de 3 à 14 ans venus de tout l'agenais.

Au programme : spectacle de marionnettes, démonstration d’accident, parcours vélo, parcours trottinette, voiture nounours, simulateur deux roues, tests de freinage, ...

Dans ce pari, un peu fou, nous accompagnent : la préfecture du Lot-et-Garonne, le conseil départemental, le SDIS, la police municipale et la paroisse Sainte Foy.

Cependant, afin que cette journée se déroule dans les meilleures conditions, nous avons besoin d’une trentaine de bénévoles (la journée, 9h/16h - Déjeuner & tee-shirt offerts - ou la demi journée, 9h/12h30 ou 12h30/16h – Tee-shirt offert -).

Merci de vous signaler auprès de Marie Bacquerie : 05 53 66 60 08 ou etoile047@gmail.com.

Tous les bénévoles inscrits pour encadrer cette journée sont invités à une réunion de préparation qui aura lieu, le Mardi 30 juin à 20h00 à l'Accueil Chrétien de Loisirs, 43 boulevard Edouard Lacour.

D’avance un grand merci...

L’Etoile profite de cet article pour remercier chaleureusement tous les bénévoles qui se sont investis cette année ainsi que tous les donateurs.

Ne te fais pas écrabouiller, viens apprendre à circuler !
Repost 0
Paroisse Sainte Foy d'Agen
commenter cet article
21 juin 2015 7 21 /06 /juin /2015 06:00

Circuit découverte "Au fil de l'eau"

de Ste Livrade au Temple sur Lot,

le 5 juillet 2015

La Pastorale du tourisme et des loisirs organise une journée sur le Lot, autour du thème "La Bible et l'eau".

Programme de la journée 

  • 9 h 30 RDV à l'embarcadère de Ste Livrade

  • 10 h Embarquement sur le bateau solaire "Kevin". pendant la navigation, réflexion autour de "Bible et eau"

  • 11 h Escale au Temple sur Lot

  • 12 h Pique-nique à la salle de la bibliothèque

  • 14 h RDV au Jardin remarquable Latour-Marliac au Temple, visite guidée de la collection des nénuphars

  • 15 h 45 Découverte du Temple sur Lot : son histoire, sa commanderie, son église par un raconteur de pays

  • 17 h 15 Visite de l'église, ses vitraux

  • 17 h 30 Célébration eucharistique

Tout au long de la journée : intermèdes musicaux.
Participation demandée : 20 € la journée, 10 € la demi-journée

Inscriptions

  • Claudine 06 74 42 93 80

  • Martine 06 07 60 96 16

La Pastorale du tourisme et des loisirs organise une journée sur le Lot, autour du thème "La Bible et l'eau".
Repost 0
Paroisse Sainte Foy d'Agen
commenter cet article
19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 07:00

Découvrez la lettre encyclique Laudato si' du pape François : cliquez ici !

Laudato si'
Repost 0
Paroisse Sainte Foy d'Agen
commenter cet article

Parcours Alpha

Recherche Sur Le Blog

Dernières Actus

Accueil Chrétien de Loisirs "L'Etoile"

L'Accueil Chrétien de Loisirs "L'Etoile" est ouvert à tous,

les mercredis et vacances scolaires.

Renseignements, inscriptions : c'est ici !

Faire un don à l'Eglise