Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 22:20
Bientôt à Rio !

Le 11 juillet prochain, la délégation du diocèse d'Agen va prendre son envol pour Sao Paulo, Campinas, puis le grand sanctuaire marial d'Aparecida et Rio de Janeiro pour la rencontre avec le Pape et les catéchèses. Nous serons 25 : 22 jeunes, dont 6 de la paroisse Sainte Foy (Anne de Quillacq, Pauline Dujardin, Pierre Dein, Clémentine Malet, Emmanuelle Laussel et Pierre-Simon Saulue), et 3 prêtres (Pères Laurent Camiade, Timothée Zogo et Thibaud de La Serre).

C'est la communauté des Sœurs marianistes à Campinas qui va nous accueillir pendant 10 jours, autour de Sœur Denise (présente à Agen l'an dernier). Ce sera le moment pour nous de prier davantage Mère Adèle !

 

Mais au fait, pourquoi tant de jeunes adultes de notre diocèse, sont-ils intéressés par des JMJ si loin ?

Découvrons le témoignage de Pierre Dein :

« Grâce aux Journées Mondiales de la Jeunesse à Madrid en 2011, je me suis aperçu que la communauté des chrétiens est grande, même immense. Qu'est-ce que je compte trouver à Rio ? Ressentir un changement dans ma foi ! J'espère à nouveau la faire grandir en la nourrissant tous les jours du Christ. J'attends de passer au Brésil des jours enrichis de rencontres, de joie, de partage, d’échanges, de détente, de prières, de moments de silence.

En repartant de Madrid, j'ai senti le souffle de Dieu, sa présence. Est-ce que le Christ existe vraiment ? Oui, il existe vraiment car sinon il ne rassemblerait pas autant de chrétiens venus de si loin.

Partir avec d'autres jeunes aux JMJ, c'est désirer connaître le Christ, se laisser aimer simplement par lui. Pour ces JMJ version 2013, nous verrons le visage de la jeunesse de l'Eglise dans un magnifique pays qui compte 65% de Catholiques.

Et que signifie le parrainage spirituel ? Le parrainage spirituel, c'est avant tout être en communion avec tous ceux qui nous ont soutenus (pas que financièrement) pour pouvoir partir. Le parrainage spirituel est un remerciement pour nos parrains, sans oublier de remercier Dieu car sans lui, cet événement n'aurait pas lieu.

Ensuite, après les JMJ, nous témoignerons auprès de nos paroisses respectives. Donc, c'est aussi partager la joie de notre voyage aux paroissiens restés ici. Enfin, je pense que le parrainage spirituel est aussi une aide pour la prière. Personnellement, pour prier, j'ai besoin d’être avec d'autres croyants, et savoir que tout le diocèse prie pour des intentions de prières précises est une aide précieuse. L'effet de groupe renforce tout ou presque tout ! 

"Allez ! De toutes les nations faites des disciples". Par le parrainage spirituel, nous répondons à l'appel à la mission d’être les témoins vivants du Christ ! A bientôt ! »

Pierre.

 

La paroisse Ste Foy parraine spirituellement Sr Denise et la communauté des Filles de Marie à Campinas qui va nous accueillir. Merci à chacun d'écrire une intention de prière qu'elles ne manqueront pas d'offrir au Seigneur ! L'évêque nous enverra en mission le 29 juin prochain au cours de la messe de 18h30 à Brax.

Até Breve !

Père Thibaud de La Serre

 

Bientôt à Rio !

Les flash mob fleurissent sur la toile en vue des JMJ de Rio. L'un des plus réussis est sans doute celui de l'archevêché de Campinas.

Cela tombe bien :  c'est là que seront accueillis les jeunes du 47...

Repost 0
Paroisse Sainte Foy d'Agen - dans jeunes
commenter cet article
15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 22:16

La célébration des funérailles est ouverte aux laïcs.

Une mission à découvrir.

Famille en deuil cherchent accompagnateurs ...

Comment savoir si je suis fait pour ce service ?

La vraie question à se poser : vous sentez-vous capable de faire face, concrètement et psychologiquement ? Cependant, il ne faut pas dramatiser et ne pas avoir peur de se lancer ! Vous n’êtes pas lâché dans la nature, mais épaulé par une équipe et des formations solides. Cette mission demande de la disponibilité. Entre l’appel des pompes funèbres et le jour de l’enterrement, le délai pour rencontrer la famille et organiser la cérémonie n’excède pas quelques jours… mais, à plusieurs, tout est plus facile !

Pourquoi une formation est-elle nécessaire ?

Marguerite, 68 ans : « J’ai compris que la mort c’était l’affaire de toute la communauté chrétienne, et pas seulement des prêtres. Une belle cérémonie ne s’improvise pas et il est essentiel d’enseigner à tous les laïcs le même rituel et apprendre ce qui est adaptable ou pas. ». Se former ne revient pas à signer un contrat mais peut servir à faire le point avant de sauter le pas.

Quel « message » l’église veut-elle faire passer ?

Au coeur de cette pastorale, il y a l’annonce du mystère pascal. La célébration conduit l’assemblée à entendre une parole d’espérance. Les bénévoles reçoivent à cette fin un enseignement théologique sur la résurrection et une formation sur la liturgie de la célébration.

L’accueil des familles ça s’apprend ?

Que demande-t-on aux laïcs qui accompagnent ? De témoigner de leur foi mais aussi de témoigner de la compassion du Christ. Et cela s’apprend. Accueillir c’est d’abord écouter, recueillir les souffrances. Bien écouter permet aussi de comprendre comment la famille se situe par rapport à l’église et adapter l’approche.

 

Pourquoi pas VOUS ?
Prenez contact avec la paroisse (05 53 66 37 27) pour en parler...

 

Repost 0
Paroisse Sainte Foy d'Agen
commenter cet article
15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 21:26
Paroles et actes : découvrir un livre de la Bible (28 et fin)

En cette année de la Foi, du 2 décembre 2012 au 16 juin 2013, la paroisse sainte Foy d'Agen vous proposait de recevoir la Bible chez vous, plus particulièrement le livre des Actes des apôtres.

Paroles et actes : découvrir un livre de la Bible (28 et fin)

Si toutefois vous ne pouviez pas la recevoir et que vous souhaitiez lire les actes des Apôtres chez vous seul ou avec des amis, il a été proposé de retrouve sur ce blog, chaque semaine la présentation d'un chapitre de ce livre biblique.

Le 28ème et dernier chapitre des actes des apôtres est présenté cette semaine.

La Bible de référence pour cette présentation, en particulier l'intitulé des parties du chapitre est la Bible de la Liturgie. Mais toute lecture dans une autre traduction est possible !

  • Lire les actes des apôtres : cliquez !
  • Retrouver les commentaires des autres chapitres : cliquez !
Paroles et actes : découvrir un livre de la Bible (28 et fin)

Chapitre 28

Le vingt-huitième et dernier chapitre se présente en deux parties intitulées :

- Paul à Malte : nombreux signes du Seigneur (versets 1 à 10)

- Paul parvient à Rome : rejeté par les juifs, le témoin du Seigneur Jésus se tourne vers les païens (versets 11 à 31)

Au terme d’un long périple commencé par son retour à Jérusalem (cf. ch. 22 à 27), Paul arrive enfin à Rome, en prisonnier qui a fait appel au tribunal de l’empereur. Dans cet ultime chapitre des Actes, Saint Luc nous fait le récit de cette arrivée dans la capitale de l’Empire où il subira, quelques temps plus tard, le martyre. Dans ces quelques versets, l’auteur fait en quelque sorte le résumé de tous les Actes : une prédication liée à des actes miraculeux, l’opposition constante des juifs au message du Christ, et l’ouverture de la Bonne Nouvelle au monde païen.

Des paroles et des actes (28, 1-16)

Après la terrible tempête, que saint Luc a racontée dans le chapitre précédent, l’arrivée à Malte apparait comme un instant de grâce et de salut (v. 1). Les deux cent soixante seize naufragés sont bien accueillis et font même l’objet d’une bonté exceptionnelle de la part de personnes que les romains considéraient comme des barbares (v. 2). C’est leur superstition naturelle qui conduit ces habitants de l’ile à interpréter l’incident de la vipère (v. 3), d’abord, comme un effet de la justice divine (v. 4). Mais le résultat escompté ne se produisant pas, ils changent d’avis, et, considérant l’apôtre comme détenteur d’un pouvoir surnaturel, s’ouvrent à son message (v. 5-6). Toutes les guérisons qui vont suivre (v. 7-9), qui nous renvoient à tous les miracles des Actes, nous rappelle que la mission apostolique n‘est pas que paroles. Elle est aussi des actes, des signes qui se voient, qui corroborent la Parole et permettent à tous les témoins de s’interroger et de découvrir l’action du Seigneur. La réaction des Maltais manifeste bien l’accueil chaleureux qu’ils ont fait de cette action divine (v. 10).

De Malte à Rome le voyage se fera dans de bonnes conditions (v. 11-14).  Même s’il ne faut peut-être voir dans le nom du bateau qu’une simple coïncidence, le « patronage » de Castor et Pollux n’en reste pas moins remarquable : selon la mythologie grecque, ces fils jumeaux de Zeus étaient le symbole des jeunes gens en âge de porter les armes. Ils apparaissaient comme des sauveurs dans des situations désespérées et étaient les protecteurs des marins…. Même si les circonstances de son arrivée ne sont pas celles qu’il avait espérées (cf. Rm 15, 22-32), la chaleur de l’accueil à Rome redonne courage à l’apôtre qui va pouvoir ainsi affronter la dernière étape de sa mission (v. 15-16).

Le rejet des juifs (28, 17-27)

La communauté juive de Rome est importante et implantée depuis plus d’un siècle. Elle jouit d’une certaine bienveillance de la part de l’autorité impériale et a donc tout intérêt à ne pas être assimilée à des troubles de l’ordre public.

La rencontre avec cette communauté juive est à l’image de toutes celles que l’apôtre a eues avec d’autres communautés, au cours de tous ses voyages. C’est pour lui, le moment de justifier sa situation (v. 17-20) devant des autorités qui manifestent au mieux une certaine curiosité (v. 21-22), au pire une violente opposition.

Le témoignage exhortatif de Paul (v. 23) va provoquer le même effet que partout ailleurs. Un véritable schisme se déclare dans son auditoire (v. 24). L’apôtre ne peut alors que constater, prenant à témoin la parole même du prophète (cf. Is 6, 9-10), que l’heure de l’endurcissement d’Israël a définitivement sonné (v. 25-27). 

L’ouverture aux païens (28, 28-31)

Devant un  tel endurcissement, la conclusion est évidente : « c’est aux païens que le salut de Dieu a été envoyé (v. 28) ». L’heure de l’Evangélisation des nations, elle aussi, a définitivement sonné. Et c’est au cœur de l’Empire que se révèle cette universalité du salut.

Paul bénéficie d’un aménagement de sa peine. Il n’est pas incarcéré dans la prison commune mais reste sous la surveillance très stricte d’un soldat dans l’appartement qu’il a pu louer et qu’il occupera pendant deux années (v. 30). Ainsi donc, même si l’apôtre est enchaîné, la Parole reste libre (v. 31).

L’histoire apostolique se termine avec la fin des Actes des Apôtres. La doctrine apostolique commence avec l’épître aux Romains. Si la doctrine nous permet de comprendre l’histoire, l’histoire nous rend capable d’apprécier l’autorité et la force de la doctrine.

Repost 0
Paroisse Sainte Foy d'Agen - dans parole
commenter cet article
10 juin 2013 1 10 /06 /juin /2013 18:03
Les jeunes qui partent aux JMJ vous emportent dans leur prière ...
Repost 0
Paroisse Sainte Foy d'Agen
commenter cet article
10 juin 2013 1 10 /06 /juin /2013 17:52

Echos de la réunion de formation-réflexion des équipes SEM du doyenné d'Agen

Bien-traitances / maltraitances ... Interrogeons-nous !

Jeudi 30 mai après-midi, au Centre Jean XXIII, tous les membres des équipes SEM du doyenné étaient invités à se retrouver pour un temps de formation et de réflexion. Nous étions une vingtaine de visiteurs représentant 6 des 7 paroisses du doyenné.

Après un temps de prière soutenue par l'évangile du jour, nous avons réfléchi aux notions de bien-traitance, maltraitance, bienveillance et malveillance.

On peut être bienveillant ou maltraitant sans le faire exprès. Par contre, la bienveillance et la malveillance supposent un acte volontaire.

Christiane Defaye (Déléguée Diocésaine à la Pastorale de la Santé) nous a encouragé à donner des exemples :

  • Quand, lors de nos visites, sommes-nous bienveillants ? Malveillants ? Bien-traitants ? Maltraitants ?
  • Quand, lors de nos visites, sommes-nous bien-traités ? Maltraités ?...

Les exemples fusent, et nous prenons conscience qu'il n'y a pas seulement la maltraitance des soignants ou la maltraitance institutionnelle. Nous aussi, nous pouvons être maltraitants, nous aussi, nous pouvons être maltraités, ou bien-traités, ou bien-traitants, lors de nos visites.

Quand nous ne sommes pas ajustés au désir de la personne, nous sommes maltraitants. Quand une personne qui était très pratiquante nous répond que, non, aujourd'hui, elle ne veut pas aller à la messe et que nous insistons pour lui arracher un oui, et que, très fier, nous l'amenons  à la messe en pensant que cela lui fera du bien, nous sommes maltraitants.

Quand une personne en maison de retraite, à travers le grand salon, nous traite de « grenouille de bénitier », nous sommes maltraités.

Quand nous sommes attentifs, souriants, à l'écoute, patients, nous sommes bien-traitants.

Quand les personnes visitées nous disent qu'elles sont heureuses de nos visites et nous remercient, nous sommes bien-traités.

Nous avons ensuite réfléchi à partir des définitions du dictionnaire, que Christiane Defaye nous a commentées, aux notions de violence, maltraitance, négligence, abus, dignité, respect.

Puis à la notion d'éthique.

Enfin, un article tiré du journal « La Croix » daté du 27 février 2013 « Les maisons de retraite ne veulent pas être assimilées à des prisons » nous a fait réfléchir au problème de la liberté des personnes placées en unité protégée dans l'enceinte des maisons de retraite. Les personnes enfermées en prison le sont pour protégées la société, les personnes enfermées en unité protégée le sont pour être protégées.

Notre rôle est fait d'écoute et de présence. Nous avons un rôle d'accompagnement d'ordre spirituel, selon le désir de la personne. Nous sommes là pour apaiser, apporter l'espérance.

Il faut faire attention à cette notion de maltraitance. Nous sommes toujours sur une ligne de crête et il n'est pas toujours facile de ne pas basculer.

Repost 0
Paroisse Sainte Foy d'Agen
commenter cet article

Soirée cinéma

cinéma Agen

 

Recherche Sur Le Blog

Prière de Taizé

Prière de Taizé à Agen : les premiers samedis du mois

 

Dernières Actus

  • Concert Gospel à Agen
    Jeudi 23 novembre 201720h30Église du Sacré Cœur - AGEN Happy Gospel Singers50 Choristes Nous vous invitons au premier concert caritatifde l'Enseignement Catholique qui se tiendra Jeudi 23 novembre à 20h30 à l'Eglise du Sacré Coeur. C'est l'école du Sacré...
  • Rassemblement régional Aquitaine de l'Acat à AGEN
    Samedi 25 et dimanche 26 novembre au Foyer de Charité Notre-Dame de Lacépède Samedi 25 novembre : Dde 15 à 17 heures, table ronde autour du thème : "Pourquoi et comment dialoguer avec d'autres croyants pour le respect des droits de l'homme?"A 20 h 30,...
  • Rencontre Européenne de Taizé à Bâle du 27 décembre 2017 au 2 janvier 2018
    Chaque année, la Communauté des frères de Taizé propose aux jeunes de 17 à 35 ans de vivre le Nouvel An de façon différente. Être accueilli dans un pays étranger pour ne former qu'une seule et grande famille : La famille de notre Église réunie. Cette...
  • WE Spi à l'Ermitage avec Notre Dame de Vie
    "Avec Marie, attendre le Sauveur" WEEK-END SPIRITUEL 2 et 3 décembre 2017 Samedi 9h30 Dimanche 14h30 A l’Ermitage 304 Avenue Joseph Amouroux 47000 AGEN Tel : 06.14.07.53.70 Courriel : ndvagen@gmail.com Ce week-end d’entrée dans le temps de l’Avent s’adresse...
  • Le pape François lance la Journée mondiale des pauvres
    MESSAGE DU SAINT-PÈRE POUR LA JOURNÉE MONDIALE DES PAUVRES 33ème Dimanche du Temps Ordinaire19 novembre 2017 N’aimons pas en paroles, mais par des actes 1. « Petits enfants, n’aimons pas en paroles ni par des discours, par des actes et en vérité » (1...
  • Appel des étudiants
    Etre étudiant et chrétien, c’est compatible…Etre étudiant et chercher Dieu, c’est possible ! Les étudiants d’Agen se réunissent un mercredi sur deux à la Boussole (7 rue Philippe Lauzun) à partir de 19h (formule auberge espagnole, échanges sur un thème...
  • Thomas et le garçon pas tout à fait comme les autres
    La librairie de la Sainte Famille à Agen est heureuse de vous inviter à une conférence du Père Jean-Jacques Fauconnet, prêtre du diocèse d'Agen, suite à la parution de son dernier livre. Il sera accompagné de quelques membres de l'Arche en Agenais. Jeudi...
  • Première rencontre pour les moins de 7 ans
    Le samedi 14 octobre, de 10h à 12h, avait lieu la première rencontre des enfants de moins de 7 ans avec leur parent, autour des "Cadeaux de Dieu". Une dizaine d'enfants étaient réunis. Le commencement, les 7 premiers jours de la création, ce que nous...
  • Toussaint 2017
  • Soirée Cinéma

Accueil Chrétien de Loisirs "L'Etoile"

L'Accueil Chrétien de Loisirs "L'Etoile" est ouvert à tous,

les mercredis et vacances scolaires.

Renseignements, inscriptions : c'est ici !

Conférence

Jean-Jacques Fauconnet "Thomas et le garçon pas comme les autres"
Conférences de Jean-Jacques Fauconnet avec des membres de l'Arche en Agenais, jeudi 9 novembre 2017 à 20h30 Salle du Martrou 10, rue des Martyrs 47000 AGEN

 

Faire un don à l'Eglise