Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 11:15

Les actes des Apôtres 

 

En cette année de la Foi, du 2 décembre 2012 au 16 juin 2013, la paroisse sainte Foy d'Agen vous propose de recevoir la Bible chez vous, plus particulièrement le livre des Actes des apôtres.

Si toutefois vous ne pouvez pas la recevoir et que vous souhaitez lire les actes des Apôtres chez vous seul ou avec des amis, retrouvez sur ce blog, chaque semaine la présentation d'un chapitre de ce livre biblique.  

 

 

bible

AELF  

La Bible de référence pour cette présentation, en particulier l'intitulé des parties du chapitre est la Bible de la Liturgie. Mais toute lecture dans une autre traduction est possible !

Lire les actes des apôtres : cliquez !

     
paul-et-barnabe.jpg  

Le douzième chapitre se présente en trois parties intitulées :

- Nouvelle persécution à Jérusalem : martyre de Jacques, délivrance miraculeuse de Pierre (versets 1 à 19)

- Mort d’Agrippa, châtié par le Seigneur (versets 20 à 23)

- D’Antioche, Barnabé et Paul sont envoyés en mission (versets 24 à 25)

Ce chapitre constitue une sorte de parenthèse. Abandonnant le récit de la diffusion de l’Evangile, Saint Luc, l’auteur des Actes, relate deux évènements qu’il met en parallèle : la délivrance miraculeuse de Pierre et la mort soudaine d’Hérode, sur l’initiative de Dieu par l’intermédiaire de son ange. Face aux persécutions que subit son Eglise, l’action de Dieu se manifeste de différentes façons.

La délivrance de Pierre (12, 1-19)

La brève mention du martyre de Jacques (v. 1-2) nous ramène à Jérusalem où l’Eglise est en proie aux persécutions décidées par Hérode, par unique souci de plaire aux juifs et d’asseoir ainsi son autorité. Jacques, le frère de Jean, était l’un des trois disciples qui avaient été témoins de la transfiguration du Seigneur (cf. Mt 17, 1-9 ; Mc 9, 2-9 ; Lc 9, 28-36). Il est le premier des apôtres à être mis à mort. Paul fera allusion à cette situation de l’Eglise de Jérusalem, persécutée par ses propres compatriotes, dans sa lettre aux Thessaloniciens où l’Eglise locale se trouvait dans la même situation (1 Th 2, 14-16).

La délivrance de Pierre (v. 3-19), quant à elle, nous fait percevoir la place exceptionnelle de l’apôtre, au sein de l’Eglise. Tout d’abord, on peut remarquer qu’à la différence de Jacques qui n’échappera pas à la mort, Pierre, lui, est délivrée par le Seigneur. D’autre part, cette délivrance est obtenue par la prière insistante de toute l’Eglise (v. 5), manifestant ainsi sa toute-puissance selon le commandement même du Seigneur (cf. Lc 18,1-7). Mais, par delà le côté miraculeux de l’évènement (v. 7-11) et les rebondissements, presque comiques, du récit (v. 12-17), Luc souligne ici l’imitation de Jésus que vit l’apôtre.

  martyre de st jacques

délivrance de pierre a

 

 

Tout au long des premiers chapitres, Luc, en effet, s’est employé à montrer combien Pierre, dans toutes les fonctions qu’il a exercées, à « imité » Jésus : il a constitué le groupe des « témoins de la résurrection » (cf. 1, 21), il a eu l’initiative de la mission aux juifs comme aux païens (cf. 2 , 36 ; 3, 26 ; 4, 20 ; 10, 34 ; 11, 15-18), il a confirmé l’œuvre de Dieu (cf. 8, 14-17), il est responsable de la sainteté de la communauté allant jusqu’à en exclure ceux qui « mentent à l’Esprit saint » (cf. 5, 1-11). De même c’est lui qui définira les conditions d’appartenance à l’Eglise (cf. 15, 1-31). En tout cela, Pierre suit l’exemple du Christ. Dans la logique d’une telle imitation, puisque Saint Luc ne fait aucune allusion dans les Actes au martyre de l’apôtre, cette délivrance miraculeuse peut apparaître comme le moment pour Pierre, avant de disparaître du récit (à partir du ch. 16),  de revivre, de manière symbolique, les moments essentiels de la passion et de la résurrection du Seigneur.

On peut, de fait, établir de nombreux parallélismes entre ces deux évènements. Comme Jésus, c’est un Hérode qui le fait arrêter et le fait garder par des soldats (cf. Jn 18, 12 ; Mt 27, 66). Comme Jésus au tombeau, Pierre connaît la passivité du sommeil (cf. Jn 19, 42). Comme à la résurrection, l’ange du Seigneur apparaît (cf. Mt 28, 2) et libère l’apôtre des forces qui le tenaient captif. Une fois libéré, Pierre est reconnu par une femme sans pour autant être vu par elle, à l’instar des saintes femmes allant annoncer la résurrection aux apôtres sans avoir vu le Seigneur (cf. Mt 28, 7-8). Les frères doutent de la parole de la servante, comme les apôtres ont douté de celle des femmes (cf. Lc 24, 11 ; Mc, 16, 10-11). Enfin, Pierre, comme le Christ, ne reste pas au milieu des frères, mais leur demande d’annoncer la nouvelle tandis que lui-même part « vers un autre lieu » (v. 17 ; cf. Mc 16, 7 et Jn 13, 36). Pierre semble donc avoir revécu, ici, symboliquement, les évènements de la passion et de la résurrection du Seigneur et ainsi imité le Christ de façon particulière.

  délivrance de pierre

arcabas herode 400

 

Le châtiment d’Hérode (12, 20-23)

En juxtaposant à la délivrance miraculeuse de Pierre, la mort d’Hérode, Saint Luc veut expliciter deux actions de Dieu : la première en faveur de ses fidèles, la deuxième au détriment de ceux qui les persécutent.

Un récit de cet évènement, à la fois analogue et différent, nous est rapporté par l’historien romain Flavius Josèphe (Antiquités, 19, 8,2). Si cet auteur en donne qu’une lecture factuelle, Luc, quant à lui, en fait une lecture théologique. Il voit dans cet évènement le désir de Dieu de conforter la confiance de l’Eglise même aux heures les plus dures de son histoire, et de manifester l’action de l’Esprit Saint en vue de l’affermissement de la foi. L’intervention miraculeuse de l’Ange du Seigneur en est le signe. 

L’acclamation du peuple à l’endroit d’Hérode (v. 22) n’est pas sans rappeler la tentation du serpent à Adam (cf. Gn 3,5). La divinité de l’homme n’est pas le fruit d’une quelconque action de sa part mais du don gratuit de Dieu dans la mort et la résurrection du Christ.    

Enfin, à partir du verset 24, notre regard est dirigé vers Antioche et sur la mission de Paul et Barnabé. A la suite d’une controverse survenue en cette ville,  nous reviendrons à Jérusalem, une dernière fois (ch. 15), pour ce que l’histoire appellera le « concile de Jérusalem » qui consacrera définitivement l’entrée des païens dans l’Eglise.

Cette présentation est faite et peut être complétée à partir de deux ouvrages:

  • Une lecture des Actes des Apôtres, cahier Evangile n°21, Paris - édition de Cerf, 1977

  • Relecture des Actes des Apôtres, cahier Evangile n°128, Paris - éditions de Cerf 2004

 

cahier-evangile-edition-cerf.jpg

     

Partager cet article

Repost 0
Paroisse Sainte Foy d'Agen - dans la Parole
commenter cet article

commentaires

Vous êtes invités !

 

 

 

Recherche Sur Le Blog

Camp à Lourdes 2017 pour les 6-12ans

Plus d'infos ? Cliquez ici !

 

Dernières Actus

  • Camp à Lourdes 2017 : dernier jour, ce n'est qu'un au revoir...
    Nous étions tous debout dès 7h pour une grande chasse au trésor : retrouver ses affaires pour faire les valises... Alors il se peut qu'il y ait quelques surprises en les ouvrant le soir à la ... Que soient remerciés chaleureusement toutes les personnes...
  • Camp à Lourdes de l'Etoile : 3ème jour, la tête dans les nuages...
    Les nuages et un vent frais nous ont accueillis à notre lever à 7h30. Cela n'a rien enlevé à notre bonne humeur et notre énergie, et après le petit déjeuner nous étions fin prêts pour une ...
  • Camp à Lourdes de l'Etoile
    49 enfants d'Agen et ses environs et du diocèse, entourés par 11 animateurs, participent à la deuxième édition du camp à Lourdes du 17 au 20 juillet. Retrouvez en cliquant sur les liens ci-dessous des photos de ces deux premiers jours... Nous étions tous...
  • Flashback sur le Feu de la St Jean 2017
    Le XV du pacifique a participé grandement à la saveur particulière du Feu de la St Jean 2017. Présent à Agen au 48ERT pour fêter le 10ème anniversaire de sa fondation, l'équipe de Rugby constituée de militaires français regroupant des Aito (guerriers)...
  • Veillée de prière Taizé à Agen cet été
    Les samedis 29 juillet et 26 août après la messe de 18h au Sacré C œur .
  • Goncourt... en herbe !
    Des écrivains, rassemblés en groupe d’écriture, se révèlent en Agen : la classe de CM2 de l’école Sainte Foy, un groupe de personnes âgées de Ma Maison, et même l’équipe des prêtres de la paroisse Sainte Foy… Tous, en effet, viennent de contribuer, avec...
  • Mission Saint Gabriel : l’Eglise et les jeunes en sortie dans le diocèse d’Agen
    C'est le titre d'un article paru sur le blog des Jeunes Catholiques édité par la CEF (conférence des évêques de France) et animé par la Service National des Jeunes et des Vocations. (Re)Découvrez les Missions Saint Gabriel sur notre diocèse... Les prochaines...
  • Un appel aux dons...
    L’accueil chrétien de Loisirs l’Etoile, en lien avec la paroisse et le service diocésain des Pèlerinages, propose un camp à Lourdes du 17 au 20 juillet pour les enfants. Même si la participation demandée est relativement modique, des familles ont malgré...
  • Les Heures d'Orgue 2017
    Comme chaque année, l'Institut Marc de Ranse propose un festival des "Heures d'Orgue" les mercredis à 17 h en la Cathédrale St Caprais à Agen. Les Heures d'Orgue 201715ème éditionDirection artistique :Jérôme ChabertCathédrale Saint Caprais d'AgenTous...
  • Nuit des veilleurs
    Venez prier pour les victimes de la torture Célébration œcuméniqueà l’église protestante unie de France,18 cours Victor Hugo à Agen Samedi 24 juin de 20h30 à 21h30 L’ACAT appelle à prier à l’occasion de laJournée Internationale des Nations Uniespour le...

Accueil Chrétien de Loisirs "L'Etoile"

L'Accueil Chrétien de Loisirs "L'Etoile" est ouvert à tous,

les mercredis et vacances scolaires.

Renseignements, inscriptions : c'est ici !

Faire un don à l'Eglise