Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2017 2 01 /08 /août /2017 06:00
« Loué sois-tu, mon Seigneur, par sœur Eau,  laquelle est très utile et humble et précieuse et chaste » St François d’Assise
« Loué sois-tu, mon Seigneur, par sœur Eau,  laquelle est très utile et humble et précieuse et chaste » St François d’Assise
« Loué sois-tu, mon Seigneur, par sœur Eau,  laquelle est très utile et humble et précieuse et chaste » St François d’Assise
« Loué sois-tu, mon Seigneur, par sœur Eau,  laquelle est très utile et humble et précieuse et chaste » St François d’Assise
« Loué sois-tu, mon Seigneur, par sœur Eau,  laquelle est très utile et humble et précieuse et chaste » St François d’Assise

D’une canicule qui éveille notre vigilance à la sécheresse qui oblige à la restriction, en cette période estivale, l’eau est de toutes les parties. On la recherche au bout des plages, on la redoute dans les orages. Elle rafraîchit mais sur la terre durcie, la force des orages emporte tout.

L’eau borde notre Paroisse, et ici «Garonne» partage nos joies et nos peines, ses crues de moins en moins redoutables continuent à fertiliser nos terres. Les touristes et les vacanciers que nous accueillons en ces jours de repos, la découvrent, naviguent sur les eaux du Canal, se reposent auprès de sources et ruisseaux :

- La Masse d’Agen se jette dans Garonne à Agen. Notre Cathédrale porte l’inscription de ses crues d’autrefois.

- Le Ruisseau de Bourbon se jette dans Garonne après avoir traversé les communes de Colayrac-Saint Cirq et de Saint Hilaire de Lusignan. Il reçoit les eaux du Ruisseau de la Baradasse qui se jettent en lui.

- Ses deux communes accueillent aussi le Ruisseau de Saint Martin.

- Colayrac et Saint Hilaire connaissent aussi le Ruisseau de Saysset, qui passe par notre communauté de Doulougnac.

- La Vanelle passe par Maurignac avant de se jeter dans le Saint Martin.

Notre paroisse côtoie la Ségone, le Ruisseau de Courbarieux et d’autres cours d’eau encore … On les connait bien ou on les découvre au cours d’une promenade, au détour d’un chemin. Toute cette eau pour nous désaltérer, nous laver, arroser ; pour vivre aussi nos passions : pêche, canoë-kayak ; pour nous détendre : péniche. L’eau porte mais aussi l’eau emporte. Parfois, notre vie n’est pas un long fleuve tranquille, il nous faut ramer !

Pour nous croyants, l’eau qui féconde est le symbole de l’action de Dieu dans nos vies. Dangereuse, elle peut aussi symboliser la vie loin de Dieu : les eaux de la mort, l’Hadès.

L’eau purifie. Le Baptiste accueillait au Jourdain ceux qui, voyant le Royaume de Dieu tout proche, désiraient se convertir et symboliquement recevant le baptême, laissaient au fond des eaux leurs péchés, lavés par l’eau que Jean répandait sur eux. Le Christ Jésus descendant dans les eaux du Jourdain, se laisse recouvrir par le péché du monde afin de sauver l’homme du péché.

Le Peuple de Dieu a traversé la Mer Rouge à pieds secs … Nous devons nous même vivre un certain nombre de traversées. Ces traversées sont heureuses, parfois plus douloureuses. Pour les écoliers, collégiens, lycéens, pour les étudiants ou ceux qui vivent un déplacement (migrants, personnes en mutations professionnelles

…), cet été est aussi un temps de traversée.

Le Christ lui-même a vécu la traversée de la Croix passant de cette vie humaine à la mort avant de ressusciter pour l’éternité. Jésus domine les eaux mortelles, Il les foule sous ses pieds, lui qui marcha sur les eaux ou qui les calma dans la tempête.

Les eaux pascales purifient et elles donnent la vie. Baptisés, nous avons été plongés dans la mort avec le Christ (image négative de l’eau) pour ressusciter avec lui à la vie nouvelle (image positive de l’eau).

Si la croix est devenue le symbole du chrétien, au début de notre ère, c’est le poisson qui le symbolisait. En grec « poisson » se dit « ictus ». Cinq lettres, pour cinq initiales de mots grecs que nous traduisons ainsi : Jésus-Christ, Fils de Dieu, Sauveur. Est-il nécessaire de rappeler que dans le courant du monde, seuls les poissons crevés se laissent porter par la rivière ?

Dans notre paroisse, en cette période, l’eau sert au Baptême, à la Bénédiction des pèlerins sur les chemins de Saint-Jacques, à la Bénédiction de nouvelles habitations ou d’objets (Alliances…). Au début de la messe, elle asperge le Peuple de Dieu qui se prépare à la célébration de l’Eucharistie en se reconnaissant pécheur. Une goutte est mélangée au vin du calice : « comme cette eau se mêle au vin … puissions-nous être unis à la divinité de celui qui a pris notre humanité ».

Tous accueillons comme les chrétiens de Rome cette méditation du Pape Sixte III au Baptistère de la Basilique St Jean de Latran retranscrite au dessus de la fontaine baptismale de notre cathédrale : « Ici naît pour les cieux un peuple de race divine engendré par l’Esprit fécondateur de ces eaux. La Mère Eglise enfante dans ce fleuve le fruit virginal conçu d’une inspiration divine».

Notre Mère Eglise fête au cœur de notre mois d’Août l’Assomption de la Mère de Dieu, Mère des hommes. Ici en Agenais, que Notre-Dame de Bon-Encontre, que nous avons fêté le 27 juillet, dont le regard se pose sur notre chère Garonne, veille sur chacune de nos navigations.

Votre Abbé, Jérôme.

 

Partager cet article

Repost 0
Paroisse Sainte Foy d'Agen
commenter cet article

commentaires

Parcours Alpha

Recherche Sur Le Blog

Dernières Actus

Accueil Chrétien de Loisirs "L'Etoile"

L'Accueil Chrétien de Loisirs "L'Etoile" est ouvert à tous,

les mercredis et vacances scolaires.

Renseignements, inscriptions : c'est ici !

Faire un don à l'Eglise