Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2016 7 20 /11 /novembre /2016 06:00

En raison de problèmes techniques, une nouvelle séance est programmé le mardi 29 novembre à 19h30 à Cap Cinéma. Les tickets tamponnés lors de la 1ère séance seront valables ce 29 novembre 2016.

Nouvelle séance de cinéma

La force des liens familiaux dans l’adversité …

Claudia a 22 ans et vit seule dans une grande ville du Mexique. Une nuit, elle atterrit aux urgences pour une crise d’appendicite. Elle se lie d’amitié avec Martha, qui occupe le lit voisin. Martha a 46 ans, 4 enfants, et une inépuisable joie de vivre. A sa sortie de l’hôpital, Martha invite Claudia à habiter chez elle. D’abord désorientée par l’organisation chaotique de la maisonnée, Claudia trouve progressivement sa place dans la tribu. Et tandis que la santé de Martha s’affaiblit, le lien de Claudia avec chaque membre de la famille se renforce jour après jour.

Note d’intention de la réalisatrice Claudia Sainte-Luce

De mon passé, je préfère ne garder en mémoire que les détails qui me réjouissent et pas ceux qui m’attristent.
J’ai souhaité raconter l’histoire de Martha. Je l’ai connue à Guadalajara, quand j’avais 22 ans et depuis, cette rencontre est devenue mon « histoire de chevet », celle à laquelle je pense, de temps à autre, pour me remonter le moral lorsque j’en ai besoin. Quand je me remémore cette période de ma vie, les faits et les lieux s’étoffent de détails fantasmés et magnifiés… le vieux sofa de Martha m’apparaît plus majestueux qu’il ne l’était, recouvert d’un tissu qui n’a sans doute rien à voir avec l’original mais c’est ainsi que j’aime m’en souvenir. Les protagonistes eux aussi participent à la création de ce « faux » souvenir. Ma mémoire a su sélectionner et reconstruire les plus beaux moments de notre rencontre, les plus percutants aussi.

L’histoire de mon film s’articule autour de Claudia, jeune femme solitaire qui travaille dans un supermarché et se protège de tout contact social.
A la suite d’une crise d’appendicite, elle rencontre Martha, sa voisine de chambre atteinte d’une grave maladie chronique. Martha a 46 ans. Elle est mère de 4 enfants. Elle est enthousiaste, chaleureuse, optimiste et drôle : c’est une amoureuse de la vie. Elle s’attache à Claudia, l’accueille chez elle et lui apprend à savourer l’instant présent. Claudia trouve en Martha la mère qu’elle n’a jamais eue, et sa place au sein d’une famille tourbillonnante.

LES DRÔLES DE POISSONS-CHATS se situe entre drame et comédie. Comédie parce que les personnages se rient de leurs infortunes. Drame parce qu’ils n’ont pas vraiment le choix.
Nous sommes seuls dans la vie. Mais la rencontre entre deux personnes qui partagent les mêmes sentiments peut rendre cette vie plus légère.

Le temps d’une soirée,
découvrons la force des liens familiaux dans l’adversité.

 

Ce film est avant tout un hymne à la vie qui nous ramène à l’essentiel : ce lien qui nous unit à nos proches. Le lien du sang autant que celui du cœur dès lors que l’on sait la vie courte et qu’il faut la célébrer avec force. Prendre soin les uns des autres est source de bonheur. C’est ce que Martha a construit, c’est son héritage, sa transmission.

 

« En regardant sa propre histoire, la réalisatrice explore, avec délicatesse, un mystère. Que s’est-il passé, que s’est-il joué entre elle et Martha ? Claudia, qui vit dans une grande solitude, est, d’abord, spectatrice de cette tribu où chacun a son grain de folie. Et puis, progressivement, elle entre dans la danse… Pour Martha, ce temps d’adaptation n’existe pas. Auprès d’elle, Claudia a tout de suite sa place. Comme si elles se reconnaissaient… Une jeune fille qui n’a pas eu de mère en trouve une, et une femme qui aime ses enfants trouve une fille de plus. La réalisatrice réussit à suggérer la grâce de ce croisement miraculeux. Au moment où la vie se dénoue — car chacun sait Martha condamnée — un lien se noue. C’est dit avec une pudeur magnifique, à l’image du titre, qui désigne un petit aquarium cocasse et accessoire, chargé d’une affection secrète. L’attachement est une drôle d’histoire. Qui finit, ici, par devenir carrément déchirante. »

Frédéric Strauss, Télérama

« Les silences, les plans fixes sur des scènes peu dialoguées, empruntées à un quotidien presque ordinaire, s’ils semblent parfois un peu longs, donnent à ce film délicat un rythme lent qui sied bien à son propos : retenir le temps quand la vie s’en va. »

Corinne Renou-Nativel, La Croix

Partager cet article

Repost 0
Paroisse Sainte Foy d'Agen
commenter cet article

commentaires

Soirée cinéma

cinéma Agen

 

Recherche Sur Le Blog

Prière de Taizé

Prière de Taizé à Agen : les premiers samedis du mois

 

Dernières Actus

  • Concert Gospel à Agen
    Jeudi 23 novembre 201720h30Église du Sacré Cœur - AGEN Happy Gospel Singers50 Choristes Nous vous invitons au premier concert caritatifde l'Enseignement Catholique qui se tiendra Jeudi 23 novembre à 20h30 à l'Eglise du Sacré Coeur. C'est l'école du Sacré...
  • Rassemblement régional Aquitaine de l'Acat à AGEN
    Samedi 25 et dimanche 26 novembre au Foyer de Charité Notre-Dame de Lacépède Samedi 25 novembre : Dde 15 à 17 heures, table ronde autour du thème : "Pourquoi et comment dialoguer avec d'autres croyants pour le respect des droits de l'homme?"A 20 h 30,...
  • Rencontre Européenne de Taizé à Bâle du 27 décembre 2017 au 2 janvier 2018
    Chaque année, la Communauté des frères de Taizé propose aux jeunes de 17 à 35 ans de vivre le Nouvel An de façon différente. Être accueilli dans un pays étranger pour ne former qu'une seule et grande famille : La famille de notre Église réunie. Cette...
  • WE Spi à l'Ermitage avec Notre Dame de Vie
    "Avec Marie, attendre le Sauveur" WEEK-END SPIRITUEL 2 et 3 décembre 2017 Samedi 9h30 Dimanche 14h30 A l’Ermitage 304 Avenue Joseph Amouroux 47000 AGEN Tel : 06.14.07.53.70 Courriel : ndvagen@gmail.com Ce week-end d’entrée dans le temps de l’Avent s’adresse...
  • Le pape François lance la Journée mondiale des pauvres
    MESSAGE DU SAINT-PÈRE POUR LA JOURNÉE MONDIALE DES PAUVRES 33ème Dimanche du Temps Ordinaire19 novembre 2017 N’aimons pas en paroles, mais par des actes 1. « Petits enfants, n’aimons pas en paroles ni par des discours, par des actes et en vérité » (1...
  • Appel des étudiants
    Etre étudiant et chrétien, c’est compatible…Etre étudiant et chercher Dieu, c’est possible ! Les étudiants d’Agen se réunissent un mercredi sur deux à la Boussole (7 rue Philippe Lauzun) à partir de 19h (formule auberge espagnole, échanges sur un thème...
  • Thomas et le garçon pas tout à fait comme les autres
    La librairie de la Sainte Famille à Agen est heureuse de vous inviter à une conférence du Père Jean-Jacques Fauconnet, prêtre du diocèse d'Agen, suite à la parution de son dernier livre. Il sera accompagné de quelques membres de l'Arche en Agenais. Jeudi...
  • Première rencontre pour les moins de 7 ans
    Le samedi 14 octobre, de 10h à 12h, avait lieu la première rencontre des enfants de moins de 7 ans avec leur parent, autour des "Cadeaux de Dieu". Une dizaine d'enfants étaient réunis. Le commencement, les 7 premiers jours de la création, ce que nous...
  • Toussaint 2017
  • Soirée Cinéma

Accueil Chrétien de Loisirs "L'Etoile"

L'Accueil Chrétien de Loisirs "L'Etoile" est ouvert à tous,

les mercredis et vacances scolaires.

Renseignements, inscriptions : c'est ici !

Conférence

Jean-Jacques Fauconnet "Thomas et le garçon pas comme les autres"
Conférences de Jean-Jacques Fauconnet avec des membres de l'Arche en Agenais, jeudi 9 novembre 2017 à 20h30 Salle du Martrou 10, rue des Martyrs 47000 AGEN

 

Faire un don à l'Eglise