Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2015 6 27 /06 /juin /2015 06:00

Par le Père Constant BROU (Le vagabond de Dieu)

 

Notre monde est miné par la souffrance, torturé par la douleur. L’humanité tend à se « barbariser » sous toutes ses formes : guerre civile, manipulation humaine sous toutes ses formes, assassinat, terrorisme, privation de liberté… En clair, la souffrance se présente comme un phénomène très triste qui n’épargne personne. La souffrance vécue ou infligée se présen-te comme un mal qui blesse, qui ronge notre existence humaine et suscite l'interrogation : Pourquoi la souffrance ?. L’homme se sent fait pour la vie, et pourtant il meurt, pourquoi est-il tué. Il aspire au bonheur selon un désir qui a été inscrit dans son être, et pourtant il est condamné à souffrir. Il recherche la joie de vivre et voilà la peine. Il veut la tranquillité, et voilà l’angoisse et la tristesse qui le poussent parfois à la désespérance et au doute de la bonté ainsi que de la puissance de Dieu.

Ce triste constat plonge l’homme dans la tourmente et il s’interroge : Pourquoi la souffrance ? Pourquoi tant de mal en ce monde ? D’où vient la souffrance ? Dieu en est-il l’auteur ? L’homme souffre-t-il seul ? Est-il abandonné par Dieu dans sa souffrance ? La souffrance a-t-elle vraiment un sens ? Que nous enseigne l’Ecriture sur cette réalité ? Que nous dit le Magistère de l’Eglise ? La souffrance a-t-elle réellement une valeur ? Voici des questions que bien de personnes se posent. Oui, réel ques-tionnement  dont je me fais le griot noir.

Pourquoi moi ? Voici une des questions qui « brûle » comme un fer rouge quand on reste des années clouées au lit par une maladie sans nom ou quand on perd son emploi. Celui qui n’a jamais fait l’expérience d’une joie réelle de  vivre, affirme toujours que l’existence n’est que peine et misère. Elle n’est que souffrance.

Aussi l’épaisseur de l’énigme de la souffrance s’accroît lorsqu’on affirme que l’existence est donnée par Dieu. La souffrance met alors en déroute l’existence même de ce Dieu. En clair, ce n’est pas seulement l’existence humaine qui se trouve dans l’impasse, mais ce Dieu dont il nous est dit par ailleurs qu’il est bon et tout puissant.

Devant ce triste constat, nous chrétiens notre foi doit nous conduire à dire que, pour l’homme qui croit et qui s’abandonne à son Dieu, il lui est possible de donner une dimension nouvelle à sa vie au cœur même de la souffrance. Cependant, cela ne signifie outre mesure que sa souffrance va disparaître pour ne faire place qu’à la joie. Je dis non et non. Ce serait manquer de jugement.

A l’image du Christ, c’est dans l’acceptation de sa souffrance que l’homme peut parvenir à transformer sa douleur en joie et à mieux orienter sa vie. Pour que la souffrance ait une valeur dans la vie du chrétien, il lui faut la foi. Certes, par la foi, le chrétien n’est nullement à l’abri des doutes, mais il garde l’intime conviction que Dieu est avec lui dans son épreuve. Une telle foi change le regard sur la souffrance. La foi permettra à ce dernier de purifier certaines idées qu’il tenait pour vraies. Ben Sirac dira : « tout ce qui t’advient, accepte-le et dans les vicissitudes de ta pauvre condition, montre-toi patient. Mets en Dieu ta confiance et il te viendra en aide, suis une voie droite et espère en lui » (Si 2,4-6). Pour celui qui croit, la souffrance peut cesser d’être un obstacle pour devenir un chemin de sanctification et de gloire. N’avons-nous pas coutume de dire que vivre d’espérance, c’est être porté vers une existence faite de joie ; la joie qui produit en nous la paix quelque soit la circonstance.

Alors, je peux le dire, seul l’homme animé d’espérance peut savoir que la souffrance ne constitue jamais le terme de toute sa marche. Cet homme n’a pas de réponse au pourquoi de la souffrance, mais il sait que Jésus est passé par-là, qu’il a vécu sa souffrance à sa façon et lui a donné un sens en la vivant pour les autres, dans la solidarité et le service de Dieu. En Jésus, la souffrance n’est ni un drame ni une malédiction pour l’humanité.

L’homme doit éviter de s’adonner à une théologie qui voudrait expliquer la souffrance, soit par le péché, soit par la volonté de Dieu. Il doit aussi éviter d’être un élève d’une spiritualité qui essaie vainement de justifier et de cano-niser la souffrance par le perfec-tionnement moral qu’elle provoque et les mérites qu’elle gagne. En Jésus, la souffrance du chrétien n’est plus absurde, même si elle reste incompré-hensible. Car si nous souffrons avec lui, avec lui nous vivrons. Le chrétien doit toujours demeurer un homme d’espé-rance et de foi devant tout événement qui émaille sa vie. Cela pourrait être notre exercice de cet été ; l’évènement de joie et douloureux ne manqueront pas dans nos préparatifs pour les vacances. Des situations imprévues se produiront, des nouvelles boulever-santes peut-être, mais  Dieu est là : il est là, il est là, il est là ! Mon Dieu mon sauveur est là !

 

Partager cet article

Repost 0
Paroisse Sainte Foy d'Agen
commenter cet article

commentaires

Vous êtes invités !

 

 

 

Recherche Sur Le Blog

Camp à Lourdes 2017 pour les 6-12ans

Plus d'infos ? Cliquez ici !

 

Dernières Actus

  • Camp à Lourdes de l'Etoile : 3ème jour, la tête dans les nuages...
    Les nuages et un vent frais nous ont accueillis à notre lever à 7h30. Cela n'a rien enlevé à notre bonne humeur et notre énergie, et après le petit déjeuner nous étions fin prêts pour une ...
  • Camp à Lourdes de l'Etoile
    49 enfants d'Agen et ses environs et du diocèse, entourés par 11 animateurs, participent à la deuxième édition du camp à Lourdes du 17 au 20 juillet. Retrouvez en cliquant sur les liens ci-dessous des photos de ces deux premiers jours... Nous étions tous...
  • Flashback sur le Feu de la St Jean 2017
    Le XV du pacifique a participé grandement à la saveur particulière du Feu de la St Jean 2017. Présent à Agen au 48ERT pour fêter le 10ème anniversaire de sa fondation, l'équipe de Rugby constituée de militaires français regroupant des Aito (guerriers)...
  • Veillée de prière Taizé à Agen cet été
    Les samedis 29 juillet et 26 août après la messe de 18h au Sacré C œur .
  • Goncourt... en herbe !
    Des écrivains, rassemblés en groupe d’écriture, se révèlent en Agen : la classe de CM2 de l’école Sainte Foy, un groupe de personnes âgées de Ma Maison, et même l’équipe des prêtres de la paroisse Sainte Foy… Tous, en effet, viennent de contribuer, avec...
  • Mission Saint Gabriel : l’Eglise et les jeunes en sortie dans le diocèse d’Agen
    C'est le titre d'un article paru sur le blog des Jeunes Catholiques édité par la CEF (conférence des évêques de France) et animé par la Service National des Jeunes et des Vocations. (Re)Découvrez les Missions Saint Gabriel sur notre diocèse... Les prochaines...
  • Un appel aux dons...
    L’accueil chrétien de Loisirs l’Etoile, en lien avec la paroisse et le service diocésain des Pèlerinages, propose un camp à Lourdes du 17 au 20 juillet pour les enfants. Même si la participation demandée est relativement modique, des familles ont malgré...
  • Les Heures d'Orgue 2017
    Comme chaque année, l'Institut Marc de Ranse propose un festival des "Heures d'Orgue" les mercredis à 17 h en la Cathédrale St Caprais à Agen. Les Heures d'Orgue 201715ème éditionDirection artistique :Jérôme ChabertCathédrale Saint Caprais d'AgenTous...
  • Nuit des veilleurs
    Venez prier pour les victimes de la torture Célébration œcuméniqueà l’église protestante unie de France,18 cours Victor Hugo à Agen Samedi 24 juin de 20h30 à 21h30 L’ACAT appelle à prier à l’occasion de laJournée Internationale des Nations Uniespour le...
  • Synode des jeunes 2018, le questionnaire est en ligne !
    Voici le lien qui vous permettra, à vous, jeunes de vous exprimer. Comme le dit le pape François "L’Église même désire se mettre à l’écoute de votre voix, de votre sensibilité, de votre foi ; voire de vos doutes et de vos critiques." Accéder au questionnaire...

Accueil Chrétien de Loisirs "L'Etoile"

L'Accueil Chrétien de Loisirs "L'Etoile" est ouvert à tous,

les mercredis et vacances scolaires.

Renseignements, inscriptions : c'est ici !

Faire un don à l'Eglise