Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2014 3 27 /08 /août /2014 18:59

Le père Constant Brou est nouvellement arrivé sur Agen et en France. Étudiant à l'Ermitage, et résidant au presbytère, vous le croiserez et le rencontrerez sur la paroisse tout au long de cette année. Nous lui souhaitons la bienvenue parmi nous !

A l'approche de la rentrée, il nous propose une réflexion sur la croix si souvent présente autour de nous ...

Et si nous parlions de la croix...

Une des choses qui attirent le regard des visiteurs, des touristes et de personnes qui visitent notre ville est la croix. Aux quatre coins de la ville, avec ces belles églises qui attirent même les plus sceptiques à la foi et comme un point final à ces grandes œuvres architecturales, nous trouverons une grande croix. Ces croix qui participent de l’harmonie de la ville vous attirent comme un aimant à la prière, mieux, vous exhorte à vous rendre dans ces lieux de haute foi. Dans notre pratique religieuse « Nous prêchons un messie crucifié, scandale pour les Juifs, folie pour les païens » (1Co 1,23). Aussi, quand nous entrons dans une Eglise nous faisons la génuflexion accompagnée d’un signe pieux de la croix. Nous ouvrons toutes nos prières par ce signe. Mais hélas quelle compréhension, quelle approche avons-nous de ce signe combien merveilleux de salut ? Alors, je m’interroge : et si nous parlions de la CROIX...

En effet, par ces mots susmentionnés de l’apôtre Paul nous voyons qu’il souligne la réaction spontanée qu’un non initié peut avoir face à la croix dite rédemptrice. Le salut serait-il procuré par la mort d’un crucifié ? Ce genre de mort réservé aux esclaves et aux damnés serait-il le nouveau moyen choisi par Dieu pour sauver les hommes ? En tout cas, parler d’un Christ crucifié paraît une absurdité manifeste aux yeux des Juifs et des Romains et, par conséquent, aux yeux de toute personne non encore acquise à la foi chrétienne. Les Juifs attendaient en fait le messie promis par Dieu, mais un messie libérateur du joug colonial, un roi qui anéantirait tous les ennemis du peuple. C’est pourquoi la foule des disciples qui espérait de Jésus la délivrance d’Israël fut profondément scandalisée et déçue devant le spectacle de sa mort horrible. Cet événement est donc considéré comme le signe de l’échec de sa mission de libérateur.

Et si nous parlions de la croix...

Alors, nous sommes tentés de dire si les disciples eux-mêmes ne perçoivent pas sur-le-champ le pouvoir salvateur de la croix du Christ, comment le monde, pourrait-il croire à un salut venant de la mort d’un crucifié ? Cependant, c’est Jésus lui-même et, à sa suite, ses disciples aidés par la grâce du Saint Esprit, qui révèlent le sens plénier du salut que Dieu donne par la mort et la résurrection de son Fils. Jésus est mort d’une mort scandaleuse, d’une mort réservée aux bandits et aux maudits. Mais cela respecte le dessein d’amour de Dieu pour le salut des hommes. C’est pourquoi lui-même parle de sa mort en termes de glorification : « Père, glorifie ton Fils afin que ton Fils te glorifie » (Jn 17,1). L’heure de la croix est aussi l’heure de la glorification et de l’exaltation. Et si la mort de Jésus est une glorification, c’est parce que Jésus meurt comme le grain de blé enfoui dans la terre pour porter beaucoup de fruits (Jn 12,24). Ainsi, par la croix, Jésus glorifie Dieu et se glorifie lui-même par sa mort.

Et si nous parlions de la croix...

Alors, lorsqu’on considère Jésus comme le messie libérateur politique qu’attendait le peuple d’Israël, La mort de Jésus sur la croix devient de toute évidence un échec du point de vue humain. Mais lorsqu’on se situe au niveau de la foi, on perçoit à travers l’événement tragique de cette mort la libération tout à fait différente que Dieu réalise au milieu des hommes. Oui, les pensées de Dieu ne sont pas nos pensées et ses chemins ne sont pas les nôtres. Là où l’homme attendait le déploiement d’une grande puissance, Dieu s’est laissé abattre comme une victime sans force ; et là où l’homme croyait que tout est fini, Dieu resurgit et se révèle le maître indomptable de la vie. Ainsi par la mort sur la croix et la résurrection de Jésus, Dieu réalisa une victoire définitive sur la mort et les forces du mal.

La croix de l’église de St Hilaire, du Sacré Cœur, N D du Bourg, Colayrac.. est le signe manifeste de cette mort victorieuse et salvifique pour tous, « pour toi, pour moi »; Alors, chrétiens et chrétiennes, aimons la croix, vénérons la croix et que ces croix dans notre ciel, signe ô combien immense de l’amour de Dieu pour chaque agenais, soient au centre de notre vie. Ce signe pourrait être le premier à notre levée et le dernier signe au couché. Quel simple exercice !

Bonne Rentrée à Tous.

Père Constant Brou

Partager cet article

Repost 0
Paroisse Sainte Foy d'Agen
commenter cet article

commentaires

Parcours Alpha

Recherche Sur Le Blog

Dernières Actus

  • ça y est, c’est sûr, c’est la rentrée !
    Ce dimanche 24 septembre nous étions nombreux à presser nos pas à la messe dominicale de 11h15 à Notre Dame de la Paix qui clôturait la première matinée d’ateliers de préparation aux sacrements (baptême et première communion) pour les enfants et jeunes...
  • En vélo à la découvert d'Adèle...
    Pour les 4èmes/3èmes, lycéens et jeunes adultesSamedi 16 septembre 20179h - 17h "A la découverte d'Adèle de Batz de Trenquelléon",fondatrice des Marianistesqui sera béatifiée à Agen le dimanche 10 juin 2018. > 9h30 : départ de l'Institution Sainte Foy,...
  • Bientôt la rentée... pour la catéchèse aussi !
    Chers parents, Votre enfant a 7 ans ou plus...Il est en CE1, CE2, CM1, CM2 : il est concerné par le caté !Il est en 6e, 5e, 4e ou 3e, il est concerné par l’aumônerie ! Vous l’avez fait baptiser ? Donnez-lui les moyens de grandir dans la foi.Apprenez-lui...
  • « Loué sois-tu, mon Seigneur, par sœur Eau, laquelle est très utile et humble et précieuse et chaste » St François d’Assise
    D’une canicule qui éveille notre vigilance à la sécheresse qui oblige à la restriction, en cette période estivale, l’eau est de toutes les parties. On la recherche au bout des plages, on la redoute dans les orages. Elle rafraîchit mais sur la terre durcie,...
  • Un samedi à l'Etoile...
    Voilà 3 ans que l'Etoile existe... Certains d'entre vous ont participé à l'aménagement de l'Accueil Chrétien de Loisirs en 2014. Trois ans après, nous faisons encore appel à votre disponibilité pour... ranger, nettoyer, réparer, installer... Rendez-vous...
  • Présence des reliques de Sainte thérèse de Lisieux à Nérac
    La Paroisse St François d’Assise en Albret a la chance de recevoir les reliques de Ste Thérèse de Lisieux du 20 au 27 Août 2017 à Nérac. Chacun peut venir prier en sa présence : du 20 au 22 inclus dans la chapelle du monastère des Clarisses puis du 23...
  • Parcours Alpha Classique
    Depuis 6 ans dans le cadre du parcours ALPHA, la Paroisse Sainte Foy propose des soirées pour partager autour d’un repas convivial, réfléchir sur les questions qui se posent et échanger dans un climat de confiance et de simplicité. Le Parcours Alpha,...
  • Camp à Lourdes 2017 : dernier jour, ce n'est qu'un au revoir...
    Nous étions tous debout dès 7h pour une grande chasse au trésor : retrouver ses affaires pour faire les valises... Alors il se peut qu'il y ait quelques surprises en les ouvrant le soir à la ... Que soient remerciés chaleureusement toutes les personnes...
  • Camp à Lourdes de l'Etoile : 3ème jour, la tête dans les nuages...
    Les nuages et un vent frais nous ont accueillis à notre lever à 7h30. Cela n'a rien enlevé à notre bonne humeur et notre énergie, et après le petit déjeuner nous étions fin prêts pour une ...
  • Camp à Lourdes de l'Etoile
    49 enfants d'Agen et ses environs et du diocèse, entourés par 11 animateurs, participent à la deuxième édition du camp à Lourdes du 17 au 20 juillet. Retrouvez en cliquant sur les liens ci-dessous des photos de ces deux premiers jours... Nous étions tous...

Accueil Chrétien de Loisirs "L'Etoile"

L'Accueil Chrétien de Loisirs "L'Etoile" est ouvert à tous,

les mercredis et vacances scolaires.

Renseignements, inscriptions : c'est ici !

Faire un don à l'Eglise